You are currently viewing Présentation de notre asso partenaire, One Voice

Présentation de notre asso partenaire, One Voice

One Voice a été fondée en 1995 par Muriel Arnal, une fervente protectrice et admiratrice des animaux. C’est une association non-violente qui œuvre en France et à l’étranger (Népal, Afrique du Sud, Russie, Brésil…) pour lutter contre la cruauté envers les animaux. Ses principaux combats sont la lutte contre l’expérimentation animale, l’utilisation des animaux dans les cirques et delphinariums, la chasse, l’errance féline et la fourrure.


Au cours d’une interview, nous avons demandé à Muriel Arnal pourquoi elle avait choisi le nom “One Voice”. Elle nous a expliqué que l’association avait eu plusieurs noms (“Aequalis”, “Talis”) mais que ceux-ci avaient été repris parce qu’ils n’avaient pas été brevetés. Cette dernière appellation, One Voice, fait écho à l’idée de parler d’une seule et même voix pour les animaux, les humains et la planète. Quant au choix du tigre pour le logo, c’est parce que ce dernier incarne l’image d’un guide.


Nous lui avons également demandé quelles étaient ses missions au sein de l’association. D’après ses mots, aucune journée ne se ressemble ; il y a tant d’évènements inattendus qui peuvent se produire en 24h qu’ils ne savent jamais ce qu’il va se passer en avance. Elle nous précise cependant qu’une partie du quotidien est dédiée aux tâches administratives comme au sein d’une entreprise. Elle peut également se rendre sur un lieu où des maltraitances ont été signalées afin de vérifier les accusations, mais en toute discrétion afin d’éviter que les auteurs des faits ne déplacent les animaux pour masquer leur état. La surveillance de certains animaux peut durer plusieurs années, comme pour l’éléphante Dumba actuellement détenue par des circassiens en Allemagne. 



Heureusement, Muriel souligne une prise de conscience de la société, et notamment des jeunes par le biais des réseaux sociaux, face à la maltraitance animale. Elle précise toutefois que les dénonciations via les réseaux sociaux n’aident pas toujours les animaux, contrairement aux apparences. En effet, si le coupable est au courant, il aura la possibilité de déplacer les animaux avant l’arrivée des membres de One Voice. Elle conseille donc aux témoins de violences envers les animaux de les avertir en priorité. Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin, il est possible de devenir membre de l’association en remplissant le formulaire de contact sur le site internet de One Voice.


 

Pour finir, on a demandé à Muriel quel était son plus beau souvenir depuis le lancement. Elle a alors évoqué l’histoire des ours danseurs en Inde. Ces derniers étaient entraînés dans des conditions très difficiles et attachés par le nez pour réaliser des spectacles. One Voice a longuement agit pour que cette pratique cesse et pour sensibiliser les soigneurs. Aujourd’hui, certains d’entre eux travaillent même dans les sanctuaires où les ours ont été placés et les traitent désormais avec respect et bienveillance.

 

 

« Nous sommes des guerriers non violents, fiers d’être au service des animaux, cette cause est si noble et si juste. Servir, c’est d’abord penser à ceux pour qui l’on combat. Notre action doit s’inscrire dans un long terme qui permettra la prise de conscience de chacun et accompagnera l’action collective pour un monde meilleur. »

 

Laisser un commentaire