You are currently viewing Les matières à adopter pour une garde-robe éthique et écologique

Les matières à adopter pour une garde-robe éthique et écologique

Comme vous le savez déjà certainement, l’industrie de la mode est l’une des plus polluantes au monde. De nos jours, la confection de vêtements et autres textiles se fait principalement avec des matières polluantes, peu respectueuses de l’environnement voire dangereuses pour la santé. Heureusement, il existe des alternatives permettant de fabriquer des vêtements qui respectent l’environnement, les animaux, ceux qui les fabriquent et ceux qui les portent !

 

LE COTON BIOLOGIQUE

 

Le coton biologique est une fibre végétale naturelle. Il est cultivé sans pesticides, sans insecticides, sans OGM et sans produits chimiques qui entravent gravement la santé des ouvriers et habitants des régions où il est cultivé. Pour qu’il soit certifié bio, il faut que seuls de l’engrais ou du compost naturel soient utilisés.  

La culture du coton bio nécessite beaucoup moins d’eau que la culture intensive du coton, notamment parce qu’il n’est pas nécessaire de diluer les polluants. Il est donc beaucoup plus respectueux de l’environnement. 

 À l’heure actuelle, le coton biologique représenterait 2 millions de tonnes vendues par an à l’inverse du coton conventionnel qui représente plus de 17 milliards de tonnes vendues. 

 Vous aussi, vous pensez qu’il est temps d’inverser la tendance ?

LE POLYESTER RECYCLÉ

 

Le polyester est l’une des fibres synthétiques les plus utilisées sur le marché. Environ 60% des vêtements qui circulent dans le monde en contiennent. Cependant, c’est une matière très polluante dont la production nécessite l’utilisation du pétrole ainsi que de produits chimiques toxiques pour la santé. Le polyester pollue l’air, l’eau et les sols ; c’est pourquoi nous avons choisi le polyester recyclé pour nos sweats !

 

Il existe 2 techniques pour fabriquer du polyester recyclé : 

 

Premièrement, le recyclage de bouteilles et autres contenants en plastique. Après avoir été fondu, ce dernier est transformé en fil. Ces fils sont ensuite tissés pour créer un vêtement. Cette méthode de fabrication entraîne la consommation de beaucoup moins d’énergie (environ 50% de moins) et de moins de CO2 que la fabrication du polyester classique. De plus, le recyclage des bouteilles en plastique permet de nettoyer les océans, les mers, rivières et fleuves des déchets en plastique. L’objectif est d’offrir une seconde vie au plastique non biodégradable et polluant.

 

Deuxièmement, il est possible d’obtenir du polyester recyclé grâce à un procédé chimique qui consiste à transformer un produit textile fait de polyester en substances organiques appelées monomères. Ces substances sont ensuite à nouveau transformées en textile. Cette technique permet presque de recycler du textile à l’infini !

Autre avantage de cette matière, le polyester recyclé garde les mêmes vertus que le polyester classique : souplesse et fluidité.

LE CHANVRE

 

Le chanvre apparaît comme l’une des meilleures alternatives aux matières polluantes et dangereuses. En effet, cette plante peut être cultivée avec très peu d’apport en eau, sur toute la planète et sur n’importe quel sol. Elle pousse rapidement et ne nécessite aucun apport en fongicide, pesticide, herbicide ou insecticide !

Autre avantage : les tissus fabriqués à partir de fibres de chanvre sont très résistants, et donc durables, et antibactériens. Ils permettent ainsi d’éviter le développement de bactéries et champignons responsables de mauvaises odeurs !

Cette matière est aussi thermorégulatrice : elle vous maintient au frais l’été (notamment grâce à ses propriétés absorbantes) et au chaud l’hiver !

Bon à savoir, notre pays est le premier producteur de chanvre en Europe avec 10 000 hectares cultivés ! Cette matière est donc locale et n’a pas besoin de parcourir des milliers de kilomètres avant d’arriver en France. 

Au-delà du textile, le chanvre peut être transformé en une huile reconnue pour lutter contre le cholestérol ou encore en farine. Il peut être utilisé dans les cosmétiques grâce à ses propriétés hydratantes ou encore dans la construction ! Il permet donc de se loger, de s’habiller, de se nourrir et de se soigner. Rien que ça !

 

le lin


Le lin est une matière tout aussi intéressante que le chanvre puisqu’elle est écologique, solide et durable. Elle est l’une des plus anciennes fibres cultivées ! En témoigne, le lin était très utilisé en France au 17ème siècle avant de se voir reléguer au second rang par le coton. C’est fou n’est-ce pas ? 

Pour autant, contrairement au coton, son irrigation est uniquement assurée par l’eau de pluie ! A noter également, la plante de lin demande plus de 5 fois moins d’herbicides et de pesticides que ce dernier. D’autre part, sa culture ne produit pas de déchets puisque toute la plante est utilisée. Les produits en lin sont donc biodégradables ! Sans oublier que la fibre de lin est thermorégulatrice, hypoallergénique et antibactérienne ! Que demander de plus ?

Pour finir, c’est une matière locale puisque la France est un grand producteur de lin. L’étape de la filature a cependant été longtemps délocalisée, notamment en Pologne ; mais bonne nouvelle, plusieurs filatures se réimplantent sur notre territoire en ce moment même !

Laisser un commentaire